Production

Ces cinq dernières années, nous avons adapté la technologie d’électrospray afin de poursuivre le développement clinique de notre technologie Viaskin® en vue de sa commercialisation.

Pour les tests précliniques, nous avons utilisé deux prototypes différents. Puis, en 2009, nous avons mis au point une machine de troisième génération destinée à fabriquer des patchs pour les essais cliniques.

Pour les essais cliniques de phase I et II, Viaskin® Peanut et Viaskin® Milk, la machine industrielle, baptisée « GEN3.1 », a produit 15 000 patchs par lot, soit un volume suffisant pour répondre aux besoins cliniques. Globalement, tous les ans, le rendement de GEN3.1 atteint environ 750 000 patchs.

Notre nouvelle machine de production baptisée « GEN3.2 », un outil de production dernière génération, nous permet de produire des lots plus volumineux d’environ 60 000 patchs, un volume compatible avec les besoins de développement clinique ultérieurs. Globalement, tous les ans, le rendement de GEN3.2 devrait atteindre environ 2 250 000 patchs.

La version commerciale de l’outil de production, baptisée « GEN4.0 », sera terminée en 2016. Cet outil devrait permettre de produire des lots d’un volume adapté à la vente (environ 500 000 patchs), compatible avec la demande initiale attendue. Globalement, le rendement annuel de GEN4.0 devrait atteindre environ 20 à 30 millions de patchs