Viaskin® Egg

L’allergie alimentaire à l’œuf est la deuxième allergie la plus fréquemment développée chez l’enfant.

Une étude datant de 2011, réalisée en Australie, démontre que plus de 8,9 % des enfants réagissent à l’œuf cru. Des études plus larges, montrent que l’allergie à l’œuf touche entre 1,5 à 3 % des jeunes enfants. Malgré tout, pour la plupart des enfants, cette allergie va disparaître avant l’adolescence.

Une publication récente estime qu’environ 50 % des enfants ayant une allergie à l’œuf deviendront tolérants à l’âge de 6 ans.

Cette guérison est hautement liée au faible niveau des IgE spécifiques et à l’absence de manifestations cliniques systémiques. Les signes cutanés sont les plus fréquents (eczéma, urticaire) et apparaissent environ 30’ après ingestion ou contact avec l’œuf. Néanmoins, les manifestations cliniques peuvent être sévères. Des formes digestives ont été décrites comme le vomissement ainsi que des complications respiratoires comme des congestions nasales sont fréquentes. Peu de manifestations anaphylactiques ont été reportées. Les experts en allergie alimentaire indiquent qu’environ un tiers des patients ayant une allergie alimentaire développent de l’eczéma. L’allergène alimentaire le plus fréquemment associé avec l’eczéma est l’œuf. 

Programme de développement pour le Viaskin® Egg

Viaskin® Egg : allergie à l'oeuf
  1. Pré-clinique
  2. Phase I
  3. Phase II
  4. Phase III
Études précliniques

Nous développons Viaskin® Egg, afin de réduire les manifestations cliniques de l’allergie à l’œuf.

Des études suggèrent que le traitement de l’allergie à l’œuf chez le jeune enfant peut influencer de façon significative la prévention de l’apparition et le développement de l’eczéma.

Les études précliniques de preuve de concept chez l’animal sont en cours dans le but de mettre en place un programme clinique si ces études s’avèrent concluantes.